L’histoire du Château d’Aubenas

Un symbole de l’Ardèche

Le Château d’Aubenas – aussi communément appelé Château des Montlaur – est le monument le plus emblématique de la ville et compte parmi les sites patrimoniaux majeurs du département. La façade nord du château, visible depuis la vallée de l’Ardèche, s’inscrit dans la ligne de crête caractéristique de la cité albenassienne. L’édifice, situé dans le centre-ville historique d’Aubenas est en effet perché sur un éperon calcaire en date du jurassique.

Un premier château fort est donc construit par les Montlaur au XIIIème siècle avec son donjon de 26m50 toujours existant. L’entrée actuelle du château se fait par la façade sud, constituée de tours massives surmontées de mâchicoulis et d’une toiture recouverte de tuiles vernissées.

De forteresse à résidence

Cet édifice est connu pour avoir été la propriété successive de plusieurs grandes familles seigneuriales depuis l’ère féodale : les Montlaur, les Maubec, les Modène, les Ornano, les Harcourt Lorraine et les Vogüé. Les différents états architecturaux du château sont guidés par l’évolution de ses usages : à la fin du XIIIe siècle – date des premières constructions – le site est une construction défensive aux contours très réduits par rapport à l’actuelle emprise au sol de l’édifice. Au fil des siècles, il évolue progressivement vers des usages plus résidentiels.

De 1441 à 1551, le château revient aux Maubec à qui on doit la tourelle aux fenêtres à croisée qui orne la cour intérieure ; puis aux Modène jusqu’au début du XVIIe siècle. Ils firent établir de remarquables galeries superposées sur trois niveaux, semblables aux loggias des palais italiens.

À partir de 1611, les Ornano poursuivent la transformation de la forteresse en une demeure de plaisance. De larges ouvertures sont percées dans la façade du château et des balcons et terrasses sont aménagés. On leur doit également les toitures vernissées ainsi que les échauguettes encadrant le donjon. Au milieu du XVIIe siècle, le château passe aux Harcourt-Lorraine puis en 1716 aux Vogüé. Ils aménageront un impressionnant escalier d’honneur et différents appartements dans le style de l’époque.

La Ville et son château

Le site devient propriété de la Ville en 1810 et accueille par la suite diverses institutions et activités publiques : mairie, tribunal des prudhommes, espaces dédiés aux activités économiques autour de la soie. Inscrit au titre des monuments historiques en mars 1943, le château est constitutif de l’identité de la ville et est en cela un véritable « lieu de mémoire » albenassien.

Le départ du tribunal en 2014 offrit l’opportunité d’un projet de réhabilitation totale, avec pour objectif de valoriser la richesse de ce formidable patrimoine architectural tout en permettant l’accueil du public dans des conditions optimales de sécurité et d’accessibilité.

9 siècles d’histoire !

Photo © Steph Tripot

Agenda

  • Concert KATOK Festival de musique de Chambre

    Concert KATOK Festival de musique de Chambre

    Les quatre saisons de Vivaldi par KATOK Festival de musique de chambre